Sonic and the secret rings

Rédigé par zikzak - 04 mars 2007

Sonic entame sa 16ème année d’existence dans le monde pixelisé des consoles de salon.

Après des épisodes allant de tout juste passable à bouse inadmissible c’est avec un peu de curiosité et d'intérêt que l’on se penche sur Sonic and the secret rings.

Nouveau départ ?

Ce titre débute une nouvelle histoire complètement à l’écart de la série post-Mobius (soit depuis Sonic Adventure sur Dreamcast).
Alors que Sonic prend un repos bien mérité le voici réveillé par un génie sorti d’un anneau, ce génie lui expliquera qu’il est le seul à pouvoir sauver le monde des milles et une nuits, le conte oui !
Sonic toujours bon prince décide une nouvelle fois de sauver le monde, le voilà donc à l’intérieur d’un conte pour sauver un monde en proie à un génie nommé Erazor, croisement entre Buu et le barbier du coin.
Ce grand méchant a décidé de détruire le conte des milles et une nuits de façon à s'échapper et intervenir dans le monde de Sonic, action compréhensible parce que loger dans un bouquin n’est pas très spacieux et ça sent souvent la poussière.
Sonic aussi va devoir se dégourdir les pattes dans un monde qui n’est pas le sien pour partir à la recherche de 7 anneaux aux pouvoirs sur-dimensionnés, on troque donc les émeraudes du chaos pour des anneaux. Rien de choquant à cela quand on sait que dans la série de Sonic seuls les anneaux étaient capables de retenir la puissance des émeraudes.

Pas si vite !

Le gameplay change complétement avec ce Sonic sur Wii.
Ici, Sonic se contente d’avancer et charge au joueur d’entreprendre les actions nécessaires pour éviter les pièges qui se présenteront.
On a alors vite l’impression de ne pas maîtriser le jeu mais cela n’est qu’une impression.
C’est le gros défaut de ce titre, si vous n’êtes pas patient et ne persévérez pas vous ne pourrez pas apprécier le jeu.
Au début tout le jeu est mou et long à se mettre en place, Sonic est lent (oui oui !), les didacticiels sont difficiles car la maniabilité est complètement nouvelles, à l’heure actuelle il y en à même un que je n’ai pas encore compris (la secousse, quesaco ?!).

3, 2, 1, GO !

Si on s’accroche et qu’on en sue sur ce jeu alors Sonic deviendra plus puissant, il y a un aspect RPG qui permet de rendre le hérisson bleu plus efficace.
Il suffit de s’équiper de l’anneau par lequel est apparu le génie.
A chaque fois que Sonic réalise des prouesses il gagne des points qui serviront à obtenir de nouvelles aptitudes et niveaux de jeu.
Ensuite on modifie l’anneau en lui ajoutant les nouvelles possibilités obtenues et alors le jeu devient tout de suite meilleur, plus rapide et plus réactif sans compter les nouvelles attaques.

Côté technique

Le graphisme est superbe, cette fois on s’en que le jeu est fait uniquement pour la Wii et qu’il ne s’agit pas d’une adaptation comme il y en eu tant à la sortie de la console de Nintendo.
Les décors sont fournis en détails et les couleurs sont bien choisies.

La bande sonore est très rock tout en mixant des thèmes liés au monde des milles et une nuits, on regrettera un volume des effets spéciaux trop élevé qui couvre trop la musique ainsi que des doublage américains de piètre qualité mais que l’on peut remplacer par les versions japonaises, merci à Sega d’avoir mis cette option.

Dino or a Robot ?
Iron Foundry In The Palace That Was Found
Seven Rings In Hand

Une autre options manquante est la possibilité de jouer normalement pour les gauchers.

Maniabilité

Comme Sonic évolue dans le jeu la maniabilité se voit modifiée avec de nouveaux mouvements à effectuer. Pour la base il faut tenir la Wiimote comme un pad traditionnel, le bouton 1 sert de frein, le 2 à sauter, pencher sur un côté permet de tourner, pencher la manette en avant lors d’un saut permet de foncer sur l'ennemi lorsque celui-ci est verrouillé, pencher en arrière permet (quand ça fonctionne ...) de reculer mais dans ce cas la caméra reste toujours à nous montrer la direction dans la quelle regarde Sonic, on marche donc à reculons mais cela n’arrive heureusement pas souvent, Sonic ayant plus tendance à aller de l’avant que de revenir sur ses pas.

Pour en revenir à la caméra on peut maintenant oublier tous les problèmes des précédents opus en 3D même si ils restent de nombreux gouffres dans lesquels Sonic perdra une vie on ne pourra pas reprocher cela à un mauvais positionnement de la caméra, celle-ci restera toujours fixe mais posera tout de même parfois des problèmes si l’ennemi à abattre se trouve dans le dos car il faudra alors reculer pour esperer le vaincre.
Il y a des moments où on piquera des crises de nerfs car le jeu est difficile et il faudra souvent refaire le même passage des dizaines de fois avant de pouvoir découvrir la suite.

Contenu

En solo les niveaux se dévoileront au fur et à mesure de l’avancée dans les niveaux précédents, chaque monde repose sur des épreuves variés (Finir le niveau sans anneau, tuer une certain nombre de monstres etc.).
Chaque épreuve peut être médaillée et la difficulté est telle que pour le moment avoir mieux que le bronze est un véritable défi.

En multijoueur on prendra part à des mini-jeux typiquement dans l’esprit de Mario Party, certains sont vraiment bons alors que d’autres sont catastrophiques et sans compter qu’un joueur gaucher aura vraiment du mal à y jouer car toutes les épreuves sont faites uniquement pour des droitiers.

Durée de vie

Le jeu étant vraiment difficile elle sera longue et si en plus on ajoute les médailles à obtenir alors cela va vous prendre beaucoup de temps, il n’est d’ailleurs pas rare de mettre plus de 7 minutes pour boucler une épreuves faisant traverser tout le niveau.

Wild fire

Au final ce jeu est assez intriguant, difficile à prendre en main au début il se révèle par la suite fantastique avec des traversées de décors très bien réalisés et à une vitesse folle pour peu qu’on obtienne les pouvoirs qui le permettent.
La Wii accueille le meilleur Sonic en 3D, ni plus ni moins. Ce jeu rappelle un peu ce qui se faisait en 2D avec une maniabilité limitée mais surtout une caméra qu’on prend rarement en défaut et permettant de se concentrer sur les obstacles qui ne cesseront d'énerver et demanderont beaucoup de maitrise.
Après quelques heures passées sur ce titre il me revient à l’esprit des passages comme Sky Fortress dans Sonic 2 où des sauts mal préparés me faisaient recommencer une bonne partie du niveau.

Sonic and the secret rings est un jeu à posséder si vous recherchez un vrai challenge et un excellent Sonic en 3D.

Classé dans : Wii - Mots clés : 3D, Course, plateforme

Les commentaires sont fermés.

Catégories

Mots clés

Archives