RedSteel

Rédigé par zikzak - 12 février 2007

Un FPS à la John Woo sur Wii.

RedSteel est un jeu Ubisoft (Cocorico !) et pas une simple adaptation, il s’agit bien ici d’un jeu uniquement dedié à la Wii.
Le FPS a le vent en poupe sur les consoles de salon, le seul reproche qu’on pourra leur faire est leur maniabilité pas toujours simple et loin d’être aussi instinctive que le couple clavier-souris.
C’est sur ce point que la Wii sort son argument, sous la forme de la Wiimote. Il suffit de viser l’ennemi avec la manette et d’appuyer sur la gachette pour faire pleuvoir une pluie de projéctiles sur l’adversaire, les temps de réactions sont plus courts qu’avec un stick analogique et le jeu devient alors beaucoup plus appréciable.
Mais tout n’est pas rose, dans le cas d’un FPS sur ordinateur la vue sera toujours centrée sur le curseur de la souris (la mire de l’arme en général) de ce fait un mouvement de souris déplacera la vue et on tirera toujours au milieu de cette même vue, sur Wii ce n’est pas le cas car un mouvement de la Wiimote n’entraînera pas forcément le déplacement du point de vue, il faudra atteindre le bord de l’image avec la Wiimote pour changer ce point de vue.

Si vous etes habitué au FPS sur ordinateur ça prendra un petit temps d’adaptation mais par la suite cela devient vraiment enfantin.
Pour le coup la Wii rend le FPS sur console vraiment abordable.

L’histoire de RedSteel se passe sur l’archipel Nippon, votre personnage est un américain pris en pleine guerre de territoires Yakuza et pour couronner le tout vôtre petite amie japonaise est enlevée par les Yakuza car celle-ci est elle-même fille de Yak’. A croire que seuls les gayjins américains ne font pas partie de la pègre.
Ensuite s’enchaînent les gunfights à la John Woo, on fait tout exploser autour de soit, on vaporise les adversaires en faisant exploser les véhicules les plus proches ou plus soft à la grenade !

Graphiquement c’est un très beau jeu pour un lancement, le câble RGB est recommandé, et certains effets sont vraiment bien rendus comme les transparences ou certains effets de lumière.

La partie son est très bonnes, je ne parle pas du son des balles qui reste générique et auquel on ne prète pas trop attention sauf quand ça siffle trop près ; la musique vient appuyer certains passages de for belle manière rappelant même par monment des thèmes de Kenji Kawaii (Ghost in the shell), les ennemis n’oublieront pas de vous arroser de pruneaux et de noms d’oiseaux, leur connaissance volatiles n’est pas très étendue mais ils aimeront se répeter.
Une ambiance bien nerveuse pendant les combat à l’arme à feu qui ne doit pas faire oublier les combats au sabre.
Rien de plus simple, on se servira dans ces duels en un contre un de la Wiimote comme du manche d’un sabre, l’autre manette servant alors à manipuler un tanto pour la défense. Ces combats sont répétitifs et vite contraignants, plutôts ennuyant à vrai dire même si il est possible d’apprendre des bottes redoutable, les metre en pratique relève du tour de force tellement la maniabilité au sabre est difficile.
Après avoir appris à jouer les ninja au katana on apprendra une autre téchnique de Shinobi : le contrôle du temps.
Ne rigolez pas ! C’est vrai, on peut contrôler le temps à la Matrix, en se rendant plus rapide que les adversaires, l’action se fige alors et il est possible de viser les ennemis et dans certains cas de gagner une séquence en desarment le chef de gang avec une seule balle car dans RedSteel il s’agit bien d’une guerre de gang et de code d’honneur typiquement asiatique, si vous battez le chef les sbires devront aussi se soumettre.

Le mode multijoueur n’est pas très efficace car il se joue sur un écran splitté ce qui réduit beaucoup la visibilité, Nintendo n’a pas bien compris l’intérêt d’internet pour sa console alors que Microsoft l’a très bien saisi.

Au final nous avons un excellent jeu à la durée de vie moyenne (un peu plus de dix heures) avec un mode multijoueur quasi inutile. Il se place pour le moment comme le meilleur FPS de la machine, une valeur sûre si vous voulez vous essayer au FPS sur Wii.

Classé dans : Wii - Mots clés : 3D, FPS

Écrire un commentaire

Quelle est la dernière lettre du mot oiyr ? : 

Catégories

Mots clés

Archives