Un grand de l'import ferme ses portes

Rédigé par zikzak - 24 octobre 2006

L’aventure Lik-Sang se termine.
C’est sous la pression de la multinationale Sony que le chinois Lik-Sang est obligé de mettre la clef sous la porte.

Personnellement c’est décidé je boycotterai désormais tous produits provenant de la firme qui monopolise le marché vidéoludique et se permet de détruire une société qui donne la possibilité de découvrir une culture plus étendue que la bouillie que l’on nous sert depuis le milieu des années 1990. Sony a lâché sa horde de requins pour dévorer Lik-sang.

Voici une traduction de l’épitaphe d’une société qui va beaucoup nous manquer :

Hong Kong, 24 octobre 2006 Lik-Sang.com, le détaillant populaire de jeu de Hong Kong, a aujourd’hui annoncé qu’il est forcé de fermer en raison des multiples actions judiciaires portées contre lui par Sony Computer Entertainment Europe Limited et Sony Computer Entertainment Inc.

Sony a annoncé que Lik-Sang violait ses marques déposées, copyright en vendant des consoles PSP d’Asie aux clients européens, et a récemment obtenu un jugement de la cour de Londres (Angleterre) rendant les ventes des consoles de PSP par Lik-Sang illégales. En date d’aujourd’hui, Lik-Sang.com ne pourra plus accepter de nouvelle commande et décommandera et remboursera toutes les commandes existantes déjà passées. En outre, Lik-Sang travaille étroitement avec des banques et PayPal pour rembourser tous les crédits tenus par la compagnie, et le département de support à la clientèle en traitant les transactions ouvertes telles que les RMAs en cours ou les réparations et expéditions. L’équipe de Lik-Sang s’assurera que personne ne sera lésé dans cette épreuve.
Un porte-parole de Sony à refusé de commenter immédiatement sur les poursuites contre Lik-Sang, mais récemment on a pu lire sur Gamesindustry.biz que "Nous essayons de protéger les clients d’acheter du matériel non conforme avec les directives de sécurité EU et UK du consommateur, du aux différences d’alimentations électriques etc. ou - dans le cas de la PS3 - de la rétrocompatibilité avec les titres de la PS1 et de la PS2; qui ne pourront pas lire les films européens sur medium Blu-Ray ou les DVDs; qui ne sera couvert par aucune garantie".
Lik-Sang est fortement en désaccord avec l’avis de Sony comme quoi ses clients ont besoin de ce genre de protection et démontre que les PSP vendues par Lik-Sang contiennent le transformateur 100v-240v conforme à la norme CE et autres marques de sécurité et sont compatibles mondialement.
Toutes les PSP etaient conformes avec les normes EU et UK de la sécurité de consommateur. De plus, Sony n’a pas montré à la cour de justice de Londres que non seulement la communauté mondiale de joueurs dans plus de 100 pays fait confiance à Lik-Sang, ni que les propres directeurs de Sony Europe ont souvent obtenu leur console PSP et ses jeux par le biais de Lik-Sang ainsi qu’avec les cadeaux offerts par Lik-Sang à peine deux jours après la sortie officielle au Japon, le 14 décembre 2004, plus de neufs mois avant l’action judiciaire en cours.
La liste des acheteurs européens liée à Sony Europe peut se lire comme un who’s who de l’industrie vidéoludique, qui inclus Ray Maguire (Managing Director, Sony Computer Entertainment Europe Ltd), Alan Duncan (UK Marketing Director, Sony Computer Entertainment Europe Ltd), Chris Sorrell (Creative Director, Sony Computer Entertainment Europe Ltd), Rob Parkin (Development Director, Sony Computer Entertainment Europe Limited), pour n'en nommer que quelques uns.
"C’est aujourd’hui une victoire pour Sony Europe et sa PSP, demain Sony Europe mettra la pression avec sa PS3. Avec ce précédent, la semaine prochaine pourrait bein etre le théatre d’opération pour les plaintes de Sony America sur le même sujet, ou bien d’un autre constructeur au sujet de leurs consoles vers d’autres régions, ou bien encore d’un éditeur au sujet d’un titre qui ne pourrait pas convenir pour un pays spécifique. C’est le début de la fin... du monde tel qu’on le connait", annoncait Pascal Clarysse, directeur marketing de Lik-Sang.com. "Honte sur Sony. C’est le dernier mauvais pas dans sa pitoyable liste de records en tant que leader de l’industrie du jeu vidéo. L’Empire a finalement ’gagné’, quelques revendeurs anglais vont surement se réjouir de cette nouvelle, mais tous les autres dans le monde du jeu vidéo ont perdu quelquechose."


Voila ce que vaut Sony, ce n’est pas la première fois que Lik-Sang subit les foudres des constructeurs, Microsoft leur avait déjà interdit la vente de puce permettant de dézoner la Xbox.

Messieurs de Sony je ne vous remercie pas et vous ne faites que renforcer la rancœur que j’avais envers vous pour vos pratiques peu fair-play.
PS3: this is dying!

Classé dans : PSP - Mots clés : Etron, stratégie, Magasin

Les commentaires sont fermés.

Catégories

Mots clés

Archives