The misadventures of Flink

Rédigé par zikzak - 03 juin 2006

Le jeu de plateforme à l’ancienne.

Psygnosis et la 2D c’est un peu la crème anglaise parfaite.
Flink c’est un peu le jeu de plate-forme qui fait passer une Megadrive pour une SuperNintendo.

On commence par une présentation vraiment très courte de la société qui à produit le jeu qui nous interesse ici.
Cette société anglaise fait partie des grandes compagnies de renom dès la fin des années 80.

Psygnosis, la boîte à miracles

Son premier jeu du nom de Brataccas sortira en 1985 sur la plupart des machines du moment.
Cette compagnie est surtout connue pour des titres moins obscures évidemment et je suis sûr que certains de ces jeux vous rappelleront quelques magnifiques moments :
  • Barbarian
  • Colony Wars
  • Destruction Derby
  • Discworld
  • Lemmings
  • Second Samurai
Et la liste est bien plus longue.
Voilà pour la présentation sommaire d’une des grandes compagnies vidéoludiques à avoir vu le jour sur l’ile de sa Majesté.

Mésaventures

Flink ou de son vrai titre The (Mis)Adventures of Flink existe en deux versions pour les machines de Sega:
  • Megadrive
  • MegaCD



Ici je m’attarde sur la version MegaCD qui apporte surtout une évolution graphique à la version Megadrive.
On pourrait penser que l’intérêt de la version MegaCD soit alors trop faible car les apports sont peu nombreux en regard de l’autre version et de plus trouver le CDRom est moins facile que d'obtenir la version cartouche.
Du coup on peut voir cet article comme une revue du jeu sur les deux formats.

Aventures colorées

La première chose qui frappe quand on lance ce jeu c’est le graphisme, tout bonnement incroyable.
Pour ce titre on se croirait devant un jeu SuperNintendo, et c’est là la marque de fabrique de Psygnosis.
Leurs jeux sont toujours incroyablement beaux et repoussent la machine sur laquelle ils tournent dans ses derniers retranchements, tout du moins c’est le cas pour les jeux en 2D.

Scrolling parallax sur 3 plans

Les scrollings se font sur trois plans, l’impression de profondeur donne plus de vie au monde magique de Flink et pour la version MegaCD on a droit à des zooms ahurissants faisant usage des capacités supplémentaires en traitement vidéo de la machine.

En parlant de traitement vidéo il faut savoir que la Megadrive et le MegaCD ne sont pas capables d’afficher plus de 64 couleurs à l’écran.

Les zooms du MegaCD

Quand on voit le titre de Psygnosis en sachant cela on ne peut qu’être impressionné.
La seule lacune de ce jeu dans sa version MegaCD sera de ne pas faire un grand usage des capacités audios de la console.

Classique

Flink est un jeu de plate-forme classique ne faisant usage que de trois boutons
  • A pour les actions
  • B pour le saut
  • C pour les sorts
Des sorts car nous sommes ici dans un monde emplit de magie et dont FLink est un digne apprenti magicien devant partir à la rescousse de son monde menacé comme tout bon héros qui se respecte (à part peut-être un certain Rincevent).
Chaque ennemi abbatut libère de la magie ou des ingrédients qui permettrons de concevoir des sorts lorsque l’on en connaîtra la recette.
Ces sorts permettent parfois d’atteindre des endroits inaccessibles dans des niveaux déjà parcourus, cela augmente considérablement la durée de vie du jeu, jeu qui de plus doit être fini d’une seule traite. Pas toujours évident.

On a bien affaire à un jeu de plate-forme de la vieille école et il ne faut pas croire que ça peut devenir rebutant.
Le monde de Flink est si attachant qu’on y reviendra souvent pour découvrir de nouveaux lieus et pour la version MegaCD être impressionné par les zooms. Ce jeu fait parti de l’ère 16bits et Flink représente un sacré challenge avec ses sauts millimétrés et ses énigmes qui viennent casser le rythme de façon intéressante et toujours en apportant plus de difficulté.

Parlons-en de la difficulté, les niveaux sont créés de telle façon qu’on prend l’habitude de la maniabilité au fur et à mesure de l’avancée sans pour autant apprendre trop vite, les énigmes vennant remettre en cause notre approche du jeu.
Un très grand titre de la part de Psygnosis, c’est un peut l’ancêtre de la série Rayman en 2D sur certains points.

Un jeu à se procurer sur MegaCD et dans le pire des cas sur Megadrive.

Classé dans : MegaCD - Mots clés : 2D, plateforme, retrogaming

Écrire un commentaire

Quelle est la cinquième lettre du mot fuayvk ? : 

Catégories

Mots clés

Archives