Tremulous

Rédigé par zikzak - 07 avril 2006

Tremulous fait immédiatement penser au film Aliens de James Cameron sorti en 1986 et il fait penser au jeu Quake III Arena créé par ID Software en 1999.


La série Quake d’ID Software est certainement à l’origine des FPS modernes tout en se basant sur les premiers titres de la même société et dans le même genre.
On peut dire qu’il y a un avant Quake (Castle Wolfenstein, Doom, Rise of the Triad, etc.) et un après Quake, Quake peut donc être vu comme la fondation du FPS actuel.
Tremulous se base sur le moteur de Quake III Arena, un moteur 3D ayant déjà plus de six ans et qui peut paraître trop agé pour un FPS de nos jours.
En fait ID Software a ouvert les sources de Quake III Arena le 19 août 2005 et dès lors de grandes idées ont commencé à émerger quant à l’utilisation de ce moteur 3D.

Quake 3 Arena


A la base Tremulous est un MOD (modification) du jeu d’ID software et donc requière ce même jeu pour pouvoir fonctionner mais depuis l’ouverture des sources les développeurs ont analysé le jeu d’ID Software pour en faire un nouveau jeu à part entière (standalone en anglais).
Le 31 mars 2006 voit donc la naissance de la première version indépendante de Tremulous.

Personne ne vous entendra crier

Dans ce jeu il y a deux camps :
  • Les humains
  • Les Aliens
Chaque camp a ses spécificités propres qui font que le jeu ne se déroule pas de la même façon.

Dans Tremulous pour gagner il faut éradiquer le camp adverse, chaque camp est composé de combattants mais aussi d’équipements comme des tourelles automatiques qui feront feu sur toute cible dans leur champ de vision.

Pour les équipements il faut au moins un ingénieur et aussi le coeur du système. Ce principe s’applique aux deux races.
Certains équipements sont essentiels au bon fonctionnement des autres, et donc les enjeux stratégiques peuvent varier en cours de partie.
C’est cet aspect stratégique qui fait que Tremulous est prenant avec un jeu d’équipe obligatoire et mis en place sans qu’on s’en rende compte.

Habituellement dans les FPS il y a beaucoup de messages qui circulent entre les joueurs mais ici toute la partie et son déroulement devient naturel au bout d’un moment.
De plus le jeu est bien équilibré entre les deux races.
Les humains obtiennent de l’argent en tuant des aliens et quand les renforts logistiques arrivent ils peuvent revendre leur vieille pétoire pour passer à la turbo-sulfateuse-troueuse-de-xéno.
Les aliens quant à eux voient leur puissance augmenter avec le nombre de victimes, un principe d’évolution (survival of the fittest) ; si les humains ont la puissance de feu les aliens ont la ruse avec la possibilité de marcher sur les murs, ce qui est déroutant au début mais jouissif quand on se laisse tomber sur ces pauvres marines.
Les fins de parties sont aussi très intéressantes car les deux factions se retrouvent alors quasiment au maximum de leurs capacités et le jeu d’équipe et la stratégie permettent un massacre en règle de l’adversaire.

Visez les gros !

Tremulous est un jeu qui peut sembler un peu trop vieux en regard des standards actuels mais il n’en est rien et il va de plus continuer à s’améliorer étant donné que les développeurs sont très nombreux.
Actuellement le jeu tourne sous GNU/Linux et MS Windows et avec les configurations actuelles il n’y aura aucun problème pour le faire tourner à plus de 90fps.

Attendez-vous à y passer du temps rien que pour se sentir à l’aise avec le jeu puis enfin à éradiquer l’oppostion lorsque vous aurez bien compris la mécanique du jeu. Cette phase d’apprentissage est vraiment le plus gros problème qu’il y est, le reste n’étant que pur fun.

Sur ce je vous attends sur Tremulous pour bouffer de l’humain.

Site officiel de Tremulous.

Classé dans : Ordinateur - Mots clés : 3D, FPS, stratégie, opensource

Les commentaires sont fermés.

Catégories

Mots clés

Archives