Lunar : Dragon Song / Lunar : Genesis

Rédigé par zikzak - 27 février 2006

La série Lunar débuta sa carrière sur le MegaCD de Sega avec le travail de Working Designs pour les portages.

Depuis lors la série ne fit que se bonifier avec le temps et le soutient de GameArts pour faire partie des meilleurs RPGs toutes machines confondues.
Aujourd’hui GameArts remet le couvert sous la tutelle d’Ubisoft et sur la machine de Nintendo.

Le chant du dragon

On est vite accueilli par une douce musique et un superbe écran de présentation qui semble nous promettre de grandes chose sur cet opus DS.

Les personnages sont deux livreurs, amis d’enfance, Jian Campbell et Lucia Collins. Les décors sont magnifiques et reste en 2D pour un résultat très convainquant pour tous les personnages du jeu.
Mais tout n’est pas parfait, loin de là ...

Le chant du cygne ?

Le jeu comporte de gros défauts de gameplay avec un personnage lent comme pas possible, heureusement il est possible de courir en restant appuyé sur B mais cela vide les points de vie du personnage et celui-ci reprend son allure de limace quand le niveau est trop bas. Pire que tout, il n’est même pas possible de récupérer des points de vie lorsqu’on s’arrête.
Les combats sont simplifiés au maximum, on ne choisit pas la cible des attaques, difficile de monter une stratégie correcte avec un tel système.
On voit les ennemis directement sur la carte alors que les précédents épisodes se basaient sur des rencontres aléatoires, c’est un plus mais avec la vitesse de votre héros il va être difficile d’éviter les combats. Il sera aussi possible d’utiliser des cartes lors des combats pour ajouter un peu de stratégie mais là aussi c’est bien trop limité pour être vraiment intéressant.

Une chose nouvelle sur le points des combat est le fait qu’il y a deux modes de jeu dans "Lunar : Dragon Song":
  • Virtue
  • Combat
Dans le mode virtue on gagne des points d’expérience à la fin de chaque combat alors que dans le mode combat on obtient des objets.
Si vous arrivez à vaincre tous les ennemis d’une zone en mode virtue alors certains coffres (les bleus) pourront être ouverts dans la zone et vos points de vie seront remontés ainsi que vos points de magie de 30%, mais cela doit être fait avant un compte à rebours représenté par une montre gousset sur l’écran tactile, ensuite les monstres vaincu ne réapparaîtront pas.
Mais il y a un défaut au mode virtue, celui-ci vous empêche de collecter des objets et certaines mission nécessites de trouver des objets sur les monstres.
Choix difficile, XP ou objets ? Habituellement dans un RPG on a les deux en même temps, c’est assez énervant de devoir basculer entre les deux dans ce jeu car les combats sont mous et peu intéressants.

Finalement je ne peux pas conseiller ce jeu car il est difficile d’y accrocher tellement il est rebutant par son dynamisme absent et c’est bien dommage car il est graphiquement et musicalement réussi, pour le scénario je ne peux pas m’avancer car j’ai décroché au premier donjon ... C’est bien triste quand je repense aux anciens épisodes.

Classé dans : DS - Mots clés : 2D, Aventure, Etron, RPG

Les commentaires sont fermés.

Catégories

Mots clés

Archives