Castlevania - Dawn of sorrow

Rédigé par zikzak - 30 septembre 2005

Voilà le nouveau Castlevania sur une machine de Nintendo, en l’occurrence il s’agit de la DS.

Pour commencer je suis complètement athée sur cette série, de ce fait j’espère que les fans de la série ne me mettront pas au bûcher.

Le seigneur des ténèbres

Ce qui frappe immédiatement comme une pluie de pierres sur ce jeu c’est l’introduction. Il s’agit ici d’un dessin animé très court mais au rythme soutenu, l’image est d’excellente qualité; Konami a fait ici un excellent travail.

Boss titanesque !

Ensuite on assiste à une débauche de miracles avec une animation souple et des graphismes superbes, la DS en a dans le ventre pour la 2D, seule la musique est un peu en retrait.

Pour l’aspect esthétique c’est donc un tout bon et une constante dans la série des Castlevania.

Résurrection

Dawn of sorrow est donc un jeu de plateformes où on découpe du monstre à tout bout de champ.

Rien de bien sorcier dans le concept, là où Konami a fait un effort c’est sur la gestion de l’écran tactile. Pour vaincre l’un des gigantesques Boss du jeu on devra le sceller avec un symbole magique qu’on tracera sur l’écran tactile d’un seul jet, si on fait une erreur le monstre regagne une partie de ses points de vie et il faudra l’affaiblir à nouveau pour retenter le sceau.

C’est une excellente idée qui amène une difficulté croissante dans le jeu, petit à petit le jeu devient plus dur même si cela ne monte pas très haut.

Ce jeu à tout de même une durée de vie très courte si on ne tente pas de révéler toutes les zones du château, ce qui serait une grande perte car certaines pièces sont très bien pensées, on est alors continuellement en train d’arpenter le manoir pour obtenir une nouvelle capacité et progresser dans les différentes zones qui étaient avant inaccessibles.

Eau bénite

Ce jeu a beau avoir de bons côtés on reste tout de même sur sa faim concernant certains points, le héros n’a pas de charisme et c’est vraiment gênant pour un vampire sensé être la réincarnation du plus charismatique des saigneurs.

Le jeu est parfois très très lourd avec ses aller-retours continuels à cause d’un plan du château vraiment mal détaillé. Le plan est trop petit pour l’écran, un système de zoom sur la carte aurait vraiment été une bonne idée.

Le côté RPG avec la gestion de l’équipement est vraiment trop limité, au bout de deux heures de jeu on ne trouve plus rien d’intéressant dans la boutique et on conservera plutôt les objets qu’on obtiendra aléatoirement en tuant les ennemis, donc si on cherche un jeu d’action-aventure on serra vite déçu par ce Castlevania.

Pour le moment c’est tout de même le jeu d’action à posseder sur DS.

Classé dans : DS - Mots clés : Aventure, combat, plateforme, RPG

Les commentaires sont fermés.

Catégories

Mots clés

Archives