Another Code - Mémoires doubles

Rédigé par zewil - 18 septembre 2005

Surtout, soyez bien attentif à la démo du jeu, qui vous expliquera brièvement les prémisses de cette histoire digne d’un film d’Alfred Hitchcock (vous savez "la mowale de cette histoiwe", non, il n’était pas Antillais mais Anglais, mais son accent français laissait un peu à désirer donc...), préparez-vous à entendre le plus assourdissant des bruits... le silence.


L’aventure débute sur un bateau qui vous conduit sur l’île de Blood Edward (wouah, le nom de l’île il fait trop flipper en vrai !), vous êtes alors en compagnie de votre tante et néanmoins nounou, Jessica.
C’est à partir de ce moment que vous apprenez que vos parents, Richard Robins chercheur en biométrie, et sa femme Sayoko spécialiste de la mémoire, travaillaient tous deux dans un laboratoire de recherche ultra méga secret que même celui qui l’a construit il s’en souvient plus !
Lors de la mort de votre mère et la disparition de votre père (dans le jeu, vous inquiétez pas !), vous êtes âgée de trois ans et vous êtes confiée à votre nounou d’enfer.

Onze années passèrent jusqu’à ce que vous receviez un étrange colis accompagné d’un message de votre père vous demandant de le rejoindre sur l’île de Blood Edwards.
C’est alors qu’arrive, comment dirais-je, un long moment de palabre comme seules les filles savent le faire, et blablabli, et blalabla... Mais heureusement ces bavardages ne sont pas inutiles, bien au contraire, et rassurez-vous par la suite les causeries seront écourtées donc ne sautez pas les dialogues et soyez attentifs.

Par où t’es rentrée ?

Munie de l’appareil (ressemblant étrangement à une DS) que votre papounet adoré vous a laissé et qui vous permettra de vous guider et de déchiffrer bien des codes et des combines en tout genres, vous décidez donc de descendre sur l’île pour y retrouver votre père... Mais tout d’un coup... Un inconnu vous offre des fleurs... Non ! Votre tante Jessica disparaît avec un cri strident dans le genre "Au secours, à l’aide, vas-y, steuplait !", et là vous voilà seule sur cette île (en fait, c’est du chiqué, y’a toute la prod de l’île de la tentation juste derrière).

On t’a pas vu sortir !

Ben là, en fait, y’a plus trop le choix, vous voilà investie d’une mission, retrouver votre tante et votre père !

Je ne vais pas raconter la suite des aventures sur cette île, mais sachez que rapidement vous ne serez plus tout à fait seule dans votre quête, et qu’un ami plutôt discret voire effacé viendra vous prêter main forte, l’énigmatique "Mister D" !

Sachez aussi qu’avec ce jeu, vous utiliserez pratiquement toutes les capacités de la console, et que vous n’avez pas finis de vous coller la honte dans le RER en vous agitant dans tous les sens, en soufflant et en grattant avec votre stylet en main !

Mon avis perso

J’ai été agréablement surpris par ce jeu dont beaucoup de critiques disaient qu'il était assez court, ce qui est vrai mais croyez-moi certaines énigmes vous feront perdre quelques cheveux (voir Zinedine Zidane) et d’autres seront beaucoup plus faciles.
Les graphismes sont très sympas et la maniabilité ne pose aucun problème.

Un jeu à avoir dans sa "Dsthèque" si on aime bien les petites énigmes un peu "Columbesque".

Classé dans : DS - Mots clés : 3D, RPG, Aventure, Puzzle

Les commentaires sont fermés.

Catégories

Mots clés

Archives