Gear.Club Unlimited

Rédigé par zikzak - 09 décembre 2018

Chouette ! Un jeu de course réaliste sur la Switch !
Oui mais non. S'il est bien photo-réaliste ça s’arrête là.


C'est comme à la fin des année 90 quand des jeux comme Need for Speed et Road Rash s'y mettaient, ça s'éloignait du PixelArt pour arriver à des contenus numérisé, que ce soit vidéos où graphismes.
Puis vint Gran Turismo et la simulation physique, ce n'était pas encore digne d'un simulateur mais on n'avait pas fait mieux sur console.
Vingt années plus tard on se permet d'avoir des jeux photoréalistes expurgés de tout plaisir. Gear.Club Unlimited est de ceux-là.
Graphiquement joli avec des modèles 3D bien réalisé mais ensuite tout le reste est à la ramasse !
La bande son est horrible, la maniabilité catastrophique avec des baisses de rendu d'affichage qui donne parfois l'impression que le jeu s'est mis en pause, des reflet de soleil qui rendent illisible l'image alors même que la vue intérieure réduit déjà dramatiquement la distance de vue et ensuite il y a l'intelligence des concurrents qui est juste abominable de bêtise.
Ajoutez à cela des course parfois plus courtes que les temps de chargement et ces derniers sont partout, ça charge à tout bout de champ même dans les menus du jeu.
Les menus parlons-en, en dehors de la piste vous avez la possibilité avec l'argent gagner d'améliorer vos véhicules, cela se passe dans un garage où tout est fait pour vous rendre fou, les ralentissement tout d'abord mais aussi l'interface elle même. C'est pensé pour une utilisation sur tablette ou téléphone mais pas pour des contrôles à la manette, d'ailleurs le tactile de la Switch n'est pas pris en compte.
Le jeu en ligne se résume à des course contre des fantômes d'autres joueurs, pas grand intérêt.

Ce jeu est simplement une catastrophe mais comme il est seul dans son genre Microids et Eden Games se sont permis de le sortir à la va-vite.

Classé dans : Switch - Mots clés : Course, Etron

Les commentaires sont fermés.

Catégories

Mots clés

Archives