SNK Heroines: Tag Team Frenzy

Rédigé par zikzak - 30 septembre 2018

Le retour de SNK dans le jeu de combat !
Avec un titre prenant son inspiration de Mortal Kombat pour le coup final, Super Smash Bros. pour les objets et Dead or Alive pour les costumes des combattantes car comme le titre du jeu le laisse penser on n'aura affaire qu'avec des personnages féminins.
Attendez ! Comme dans l'excellent SNK Gals' fighters ? Oui et non !
Oui pour le fait qu'on est entouré de donzelles avec une bonne poignée comique mais non parce que ce nouveau jeu n'est pas excellent.
Tout a été poussé pour en faire un jeu à la prise en main facile, à tel point que les coups spéciaux sont tous sur un bouton et qu'il n'y a aucun quart de cercle ou autre, ensuite tout est porté sur des combats avec des personnages qui semble avoir reçus des cours de la part de Dead or Alive, on y combat en équipe de deux avec une jauge de vie commune.
L’intérêt du second personnage est que lorsqu'il n'est pas en train de combattre il peut assister en utilisant les objets collectés (peau de banane, boule de démolitions, etc) un peu à la façon du bordel ambiant d'un Super Smash Bros. et finalement un combat doit toujours se terminer par un coup ultime (le Dream finish) pour lequel une jauge doit être remplie, cette jauge est aussi vidée par l'emploi de vos coups spéciaux, sauf pour le personnage en retrait qu'on rappellera souvent juste pour ce coup.

Pour la liste des combattantes on a droit à de tout de chez SNK et même à Terry qui le pauvre finira avec un micro-short et des pectoraux sur-développés en changeant de sexe.

C'est le gros problème de ce jeu, il se veut potache et c'est tout ce qu'il fait à fond, tout le reste est sous la moyenne. Maniabilité trop simplifiée, bande sonore non inspirée et graphisme réutilisant ce qui avait été fait pour KOFXIV enlevant le charisme des personnages.
Il s'agit surtout d'un jeu pour les fans de la compagnie et cela se ressent dans le fond du jeu avec son mode Story et ses fins aux nombreux clins d’œil que seuls les fans apprécieront à leur juste valeur.
Pour le reste on pourra costumer les personnage pour les rendre encore moins charismatique, jouer à la poupée dans un jeu de combat comme le permettait Dead or Alive et son spin-off mais sans intérêt car tous les accessoires sont connu et on y découvrira rien.
mention pour le personnage DLC à 5€, aucun intérêt quand on voit que tout le reste du jeu n'est pas attirant pour passer à la caisse une seconde fois.
Seule la version collector de ce titre sauve l'ensemble car incroyablement fournie.


Classé dans : Switch - Mots clés : Etron, combat, 2D

Écrire un commentaire

Quelle est la deuxième lettre du mot azxr ? : 

Catégories

Mots clés

Archives