Un autre exemple de DRM

Rédigé par zikzak - 22 avril 2018

Un DRM est une méthode de vous empêcher de posséder le produit que vous croyez acheter.
Ce qui est réellement acheter est plus une autorisation d'utiliser le produit, c'est plus une location.


Prenons Puzzle Fighter pour IOS et Android, seulement 8 mois après sa sortie le voilà qui ne sera plus disponible à l'achat dès le 23 avril 2018 et finalement son serveur sera stoppé le 30 avril 2018.
L'importance ici est que le jeu ne peut fonctionner sans le serveur, voilà donc un autre parfait exemple de ce qu'un DRM reposant sur un serveur rend une acquisition inutile. Bien entendu le contrat protège le vendeur et dont le client aura pris en compte lors de la lecture dudit contrat.
Ajoutons à cela l'utilisation de la technique des gains aléatoires (les lootboxes) et on a ici un jeu qui a été créé pour obtenir de l'argent de pigeons qu'ils soient joueurs ou non (le jeu requérant l'accès aux photos et autres fichiers sur le téléphone), le jeu n'étant pas assez rentable en moins d'un an il est stoppé.

Classé dans : Android - Mots clés : arnaque, DRM

Les commentaires sont fermés.

Catégories

Mots clés

Archives