The longest 5 minutes

Rédigé par zikzak - 11 mars 2018

Qui n'a jamais jeté un œil aux dernières lignes d'un roman dès le début ?
The longest 5 minutes! commence par la fin avec son héros devenu subitement amnésique.
Ces cinq minutes de combat face au boss ultime de l'aventure permettront de retrouver la mémoire sur une dizaine d'heure de jeu.
L'idée est excellente mais l’exécution permet trop souvent de palier à des erreurs d'écriture du scénario et de donner l'impression que les différents souvenir sont issus d'un brainstorming durant le développement et placés aléatoirement avec des séquences pour combler les trous.
Le jeu lui-même tien plus du roman numérique que du jeu de rôle, il y a trop peu à faire et beaucoup trop de répétition sans compter une absence de difficulté.
La version collector contient la bande son sur 2 disques, l'un pour le jeu lui-même et un second pour les précédents titres du studio. Le boitier du CD contient aussi un manuel avec différents art assets du jeu ainsi que des informations sur sa genèse et le studio. Ne reste plus qu'un poignée de pins ainsi qu'un coffret pour ranger l'ensemble.

A noter que le jeu est uniquement disponible en anglais et que la forte présence de texte le prédestine aux anglophones.

Classé dans : Switch - Mots clés : 2D, Aventure, collector

Les commentaires sont fermés.

Catégories

Mots clés

Archives