Kingdom of lies

Rédigé par zikzak - 04 mars 2018

Ou comment un bon jeu se transforme en arnaque.
Tout débuta en 2012 sous le nom Crystal Kingdom, un MMORPG au look de Secret of Mana.
Pour supporter le développement une campagne Indiegogo fut lancée, une moyenne de presque 60 dollars toutefois ne permit pas au projet d'atteindre son objectif.
Plus tard alors que l'artiste principal se sent floué car non rémunéré il demande au développeur de cesser l'utilisation de son travail, une bataille s'engage et le développement est stoppé.
Plus tard un nouvel artiste reprendra le travail et le projet renaitra sous le nom Kingdom of loot, cela avec le support des joueurs et supporteurs de la première heure, le développeur ayant besoin de support il lancera des campagnes sur le site officiel du jeu pour que tout un chacun puisse participer à l'avancement.
Année après année ce titre Java (donc compatible sur tous les OS) s'améliore.


Arrive alors 2016 et le rapprochement avec SquareEnix, le jeu est toujours libre et le forum du site permet d'apprendre qu'il le restera.
Toutefois des doutes sont émis et ce qui devait arriver arriva, avril 2017 le jeu est en accès anticipé sur Steam.
Ce qui était un jeu disponible sur tout plateforme demande maintenant donc de se connecter au travers de Steam.
Pour ajouter encore plus de verrous même le site officiel réclame un compte Steam pour accéder au forum.

Pour résumer, le développeur ne tien pas ses promesses et cela donne une nouvelle mise en lumière des reproches faits par l'artiste originel. Lequel des deux a mentit le plus reste à prouver mais les derniers faits donnent plus de crédit à la version de l'artiste.

Gardez votre argent de côté car à l'heure qu'il est et après une année sous Steam et deux sous le support de SquareEnix rien n'avance réellement et encore moins du côté libre du titre d'origine.

Classé dans : Ordinateur - Mots clés : 2D, arnaque, DRM, financement participatif

Les commentaires sont fermés.

Catégories

Mots clés

Archives