Two Worlds 2 - Epic edition

Rédigé par zikzak - 23 mars 2014

Voilà un RPG dont on parle trop peu et qui fût pour moi une excellent acquisition.

Je ne connais absolument pas le premier bien qu'ayant celui-ci aussi. Si j'ai commencé par le second épisode c'est tout simplement parce que graphiquement il est impeccable et que je voulais tester ma machine.

Le jeu coute moins de 15€ sur gog.com, c'est relativement cher donc faites comme moi et attendez une promotion sur le site.

L'hsitoire semble prendre la suite du premier épisode mais qu'importe, ce qui choquera dès le début ce sont les doublages catastrophiques ! Kitsch au possible alors que tout le reste est superbement fini, des graphismes à la bande son.

Pour ce qui est de la maniabilité le tutoriel vous apprendra les bases du système de façon à appréhender votre choix de classe par l'utilisation des armes puis par les capacités qui font le cœur de Two Worlds. L'une des capacités les plus importante sera celle vous permettant d'améliorer votre équipement en détruisant ce que vous collecterez. Impossible toute fois de construire une nouvelle arme, il faut partir d'une existante.

Les combats sont à mon avis bien trop longs, certains monstres demandent un grand nombres d'attaques. Il vaut alors mieux les attaquer un par un quitte à jouer avec les bugs de terrain et d'IA. Cela ne raccourcira pas le combat mais votre vie non plus.
Il est possible de créer trois sets d'équipement, par exemple pour le combat rapproché, un pour le combat à distance puis un dernier pour la magie.
Si au début de l'aventure il sera possible de tuer les ennemi discrètement en un seul coup cela ne sera plus possible après quelques heures tellement les ennemis ne se laisseront pas approcher sans vous agresser, c'est dommage car cette technique de combat est jouissive avec une très belle mise en scène.

Le monde de Two Worlds est vaste, c'est un RPG dit bac-à-sable (sandbox) dans lequel vous pouvez errer sur un territoire parfois bien trop grand. Il cumule donc les défaut de ce type d'environnement avec des bugs de script qui pourront alors vous bloquer dans une zone où vous n'auriez jamais dû vous rendre avant que sa mission ne soit déclenchée mais heureusement la sauvegarde automatique toutes les 10 minutes permet de limiter le problème.
Ensuite certaines missions seront un calvaire pour trouver son chemin sur la carte et pouvoir remplir l'objectif, on passera plus de temps à crapahuter qu'à finalement remplir l'objectif.



Les missions annexes sont assez répétitives comme dans tout RPG. La trame principale est assez basique.
C'esl le graphisme qui vous laissera le plus pantois. Le jeu est sorti en 2010 et reste une valeur sur au niveau esthétique. C'est un plaisir de découvrir de nouveau envirronnement sauf quand on se perd dans une ville à cause d'une carte illisible et de batiment extérieurement tous semblables.

Les temps de chargement sont très courts malgré des zones de jeu étendues.
La quête principale vous prendra une vingtaine d'heures avec une grande partie des quêtes annexes. Puis vous pourrez attaquer la seconde quête avec son univers de flibustiers pour lequel un niveau 42 sera le minimum requis sous peine de se faire démonter très rapidement.


Je n'ai pas encore investi beaucoup de temps dans ce second scénario mais le changement de ton est une bonne chose. A noter que le scénario principale permet d'acquerir un village pour ensuite à la manière d'un Animal Crossing construire un pseudo jeu multijoueurs dans lequel des quêtes pourront être créées.

Après avoir fait Skyrim il y a déjà au moins un an sur Xbox360 je dois avouer préférer Two Worlds 2 au titre de Bethesda, de plus il est possible de jouer avec la manette Xbx360 sur PC et je vous le recommande car cela permet de jouer confortablement.

Ce que je regrette le plus c'est la taille du jeu au final. Plus de 5Go, avec ma connexion c'est plus de 3h de téléchargement, sur 20h de jeu dans le premier scénario ce n'est pas rien. Pour tout le reste c'est un jeu  qui vaut qu'on prenne la peine d'investir un peu plus de 3h pour découvrir ce qu'il est possible de faire dans son univers.

Classé dans : Ordinateur - Mots clés : 3D, Aventure

Les commentaires sont fermés.

Catégories

Mots clés

Archives