Postal 2 Complete

Rédigé par zikzak - 29 août 2013

"Share the pain" et "Apocalypse Weekend".

Running with scissors est la compagnie derrière la série Postal.
Si Postal premier du nom sorti en 1998 est en 2D vue de haut comme les premiers GTA, Postal 2 est un FPS sorti en 2003 et utilisant le moteur Unreal.
On y interprète le Dude, référence au Duke bien connu jusque dans le timbre de voix. On va donc passer une semaine de 5 jour avant un weekend bien mérité.
On pourrait presque définir ce jeu comme un RPG, les seuls objectifs réclamés sont amené apr une liste en début de journée. La liste pouvant évoluer suivant le scénario. Charge au joueur de remplir ces objéctif de la façon qu'il souhaite tout en gardant à l'esprit que la violence entraine la violence.

Et dans Postal 2 de la violence il y en aura, j'ai bien résussi à passer la première journée sans tuer personne mais par la suite quand le gameover est proche il faut se résoudre à tuer avant d'être tuer.
Sans compter que la partie la plus amusante du jeu vous amènera forcément à planifier des massacres. Après tout il ne s'agit que d'un jeu, d'un exutoire. Et en cela Postal 2 est excellent !

L'humour est trash et dépeint une satyre de la société de 2003 qui n'a pas evoluée tant que ça en une décade. Et ce n'est pas ce jeu qui a rendu des joueurs ultraviolents, pas plus que le fait qu'il ait été banni de plusieurs marché dont la France.
Il faudra attendre 2009 et sa sortie sur GoG pour avoir accès au jeu de façon légale.

Le jeu a graphiquement veilli, il en va toujours ainsi avec les jeux en 3D mais il reste solide et le fun est omniprésent. L'IA n'est pas contre pas très efficace, parfois l'ennemi ne se décidera pas à attaquer bien que vous le plombiez avec votre pistolet.
Mais la plupart du temps ils seront très agressifs.

On regrettera aussi le multijoueur qui ne donne pas la possibilité de jouer contre des bots, trouver des joueurs de Postal 2 en 2013 par connexion directe devient pour le peu assez difficile.
Si le jeu a reçu des note très variées cela dépend surtout des rédacteurs, si on y voit un jeu certes excessivement violent on peut aussi y voir le fun que représente le jeu et ce qu'un joueur recherche habituellement.
On notera aussi que le jeu en 2003 est multiplateformes: Windows, MacOS et GNU/Linux.
Si vous l'achetez sur GoG alors vous n'aurez pas la version GNU/Linux, il ne vous coutera même pas 10€.

De plus il s'agit de l'édition 'Complete' et donc de sa première extension: 'Apocalypse Weekend'.
Parce qu'après une si rude semaine il y a forcément des séquelles. le Dude se réveillera alors à l'hopital avec une blessure au crane, qui entrainera des hallucinations.
Si Postal 2 vous permet de jouer soft durant la semaine, le weekend sera basé uniquement sur l'action.
Nouvelles armes, nouveaux ennemis et des meurtres à chaque rencontre.

Si vous êtes vraiment dans le trip je ne peux que vous conseiller d'achetter le jeu directement à sa source: Postal Fudge Pack.
$8 (moins cher donc que chez GoG) pour tous les épisodes de Postal 1 et 2 avec toutes leurs extensions. Et pour les trois plateformes.

Classé dans : Linux, Ordinateur - Mots clés : 3D, Extension, Linux, FPS

Les commentaires sont fermés.

Catégories

Mots clés

Archives