Super Mario 64 DS

Rédigé par zewil - 16 mars 2005

Ce week-end, je ne savais pas quoi faire, alors comme la nouvelle console de Nintendo devait être disponible, je me suis dit à moi-même dans ma tête à moi : O rage, O désespoir, O vieillesse ennemie, n’ai-je donc tant vécu que pour acheter des jeux dans ma vie ? Hélas , la réponse était ....OUI !!! Alors me v’la parti avec mon pain et ma bouteille de rouge sous le bras m’encanailler d’une console Nintendo DS et d’un jeu.

Mario is back (to the future)


En Français : Mario est assis dans un bac et fait de la couture... mais non, allez prenez donc un dictionnaire de traduction pour savoir ce que ça veut dire en anglo-saxon (voir Britney Spears et Shake Speare, grand duo comique, un peu comme Shirley et Dino avec de la fourberie et des calembours à l’intérieur...) enfin, je m’égare, revenons plutôt à nos amis les pieds nickelés... j’ai nommé la bande à Mario ! Mais non, pas celui qui fait des pizzas au caviar, mais l’autre, le plombier.

Donc, j’allume ma console Nintendo DS (voir article de notre ami ZikZak car je partage le même avis que lui pour cette console) et je me rends compte qu’il y a plusieurs modes de jeu pour cette version :
  • La version multi-players (liloupass moultipass).
  • La version aventure.
  • La version salle de jeux (mini-jeux).
Le mode aventure commence avec Yoshi et non Mario (pour la version Nintendo 64), ce qui en soit est sympa car un peu diffèrent, tien petite devinette : d’où vient le nom de Yoshi ? Cela vient du créateur de Mario, bien sûr, qui un jour était au toilette et sa femme lui demanda ce qu’il faisait et il lui répondit... yo shi ! hum ! Enfin bref...

Ce que vous allez apprendre plus tard dans le jeu c’est que vos amis (Mario, Luigi et Wario) se sont eux aussi fait attraper par Bowser et enfermer dans le château et que vous ne pourrez les délivrer que si vous trouvez les clefs qui correspondent à leur porte, de cette façon vous pourrez les utiliser plus tard dans le jeu car ils ont chacun une aptitude différente qui vous sera bien utile par la suite.

À l’intérieur du château vous y trouverez des portes (nan, sans dec !) mais certaines ne seront accessibles qu’après avoir récolté le nombre d’étoiles correspondant aux chiffres écrit sur la porte (suivez bien, y’a intéro demain !). C’est pas compliqué, le fil vert sur le bouton vert, le fil rouge sur le bouton rouge !

Moult horizons (et moult frites) s’ouvrent alors à vous, un monde désertique, un monde sous-marin, un monde sous la neige, et bien d’autres encore... Bien sûr, il y a aussi quelques tableaux et étoiles cachées.

Dans le château vous allez tomber sur la salle de jeu de la princesse Peach (sacrée coquine celle-là !) où il vous faudra auparavant trouver des clefs à l’extérieur du château (un indice : suivez les lapins et bouffez-en un) pour débloquer bon nombres de mini-jeux, accessibles également par le mode mini-jeux dans le menu, sans être obliger de jouer en mode aventure.

Des mini-jeux assez sympa dans l’ensemble et qui vous feront passer de bons moments.

En ce qui concerne le mode multi-joueurs, j’ai pu faire deux ou trois parties avec mon poteau (si, si les poteaux ça joue aussi à la console) et c’était plutôt sympa. Le but est d’attraper l’étoile en premier qui apparaît n’importe où dans le monde, bien sûr vous pouvez jouer avec tous les persos et dans plusieurs mondes différents. À savoir que l’on peut y jouer avec son poteau à partir d’une seul cartouche, et ça, c’est carrément génial et y a plus de câble Link !

Mon avis perso

Les plus :
  • Plus d’étoiles que sur la version 64 (plus de 150).
  • Plus de persos jouables.
  • Un grand nombres de mini-jeux.
  • Le son en stéréo qui va vous laisser certaines melodies dans la tête.
  • Le mode multi-joueurs sans fil et avec une seule cartouche.
Les moins :
  • Absence du joystick par rapport à la 64 donc la maniabilité est moins bonne et le stylet pour le mode aventure, on s’en passe.
  • Hormis quelques tableaux cachés et des nouveautés, c’est le même jeu que sur la 64, et c’est un peu dommage...

Conclusion

Un jeu à jouer ou à re-jouer, qu’il faut posséder sur cette excellente console qu’est la DS, du bon temps en perspective même si pour les connaisseurs c’est un peu décevant de savoir déjà où se trouvent la plupart des étoiles, mais bon ça kill à donf quand même !

Page officielle.

Classé dans : DS - Mots clés : 3D, plateforme

Les commentaires sont fermés.

Catégories

Mots clés

Archives